Faisant suite à des nombreux facteurs, dont le contexte économique incertain, la France est le 1er pays en Europe où il y a le plus de création de société. Une tendance relativement récente qui a su rendre le cadre légal à l’avantage des entrepreneurs. C’est donc tout naturellement que de plus en plus de français se lancent dans l’aventure de l’entreprenariat, encouragés par une réglementation propice à la création de société. Une nouvelle qui s’ébruite au-delà des frontières puisque des investisseurs étrangers sont également séduit par cette recette.

Pourquoi les français font les yeux doux à l’entreprenariat ?

Crise oblige, certaines sociétés se sont vu dans l’obligation de prendre des mesures drastiques : suppression de post, licenciement…Un contexte angoissant pour certains salariés dont la majorité n’avaient jusque là pas forcement envisagés de créer leur propre société. Mais que ce soit au travers de la passion d’un projet ou face à la lassitude de travailler dans des conditions actuelles, de plus en plus de personnes font le grand saut. Mais si beaucoup d’entre eux sont frileux quand aux démanches juridiques et administratives, d’autres ont fait le choix de la simplicité en choisissant la forme juridique de la SAS. Un modèle qui sait répondre aux besoins actuels : pouvoir créer sa société rapidement, sans contrainte de capital tout en étant aidé. < En effet, pour créer votre SAS, vous devrez avoir simplement deux actionnaires qui seront responsables à auteur de leurs apports. S’ajoute à cela un capital minimum de un euro ainsi que la nomination d’un président qui peut être soit une personne morale soit un tiers. Un mode de fonction intéressant pour une holding et qui peut s’apparenter à celui d’une SASU.

Entourez-vous de professionnels à votre écoute

Avant de débuter votre création de société, entourez-vous d’un cabinet juridique spécialisé comme Agence Juridique et profitez de leur nombreux conseils pour mener à bien votre projet. Un moyen très intéressant et surtout peu onéreux puisque la formule "dossier prêt à être déposé" est gratuite. Il ne vous restera plus qu’à faire votre dépôt de capital la banque et de vous acquitter des frais de la publication d’annonce légale. Suite à quoi vous devrez seulement signer les statuts. De plus, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre agence afin qu’elle vous fournisse une étude comparative entre les formes juridiques de la SA, SAS et SARL pour avoir tous les paramètres en main. Enfin, sachez que vous avez la possibilité de vous « alléger » de vos contraintes administratives avec la formule "k-bis" en main d’un montant de 200 euros, hors frais administratifs. Une option qui vous permet de déléguer tout simplement la gestion de vos papiers à votre conseiller juridique. Grace notamment à la création de la SAS, de nombreux français franchissent le pas en direction de l’entreprenariat. Avec des besoins différents aujourd’hui qu’il y a quelques années, les sociétés comme Agence Juridique ont pris le pas pour proposer des options simples, rapide et efficaces. Profitez des conseils de votre agence, que ce soit pour la création d’une SAS ou d’une autre forme de société et comparez les nombreuses options possibles pour la qualité de votre projet Des personnes compétentes seront à votre écoute pour vous épauler de A à Z.